Author Photo
Isabelle Lacourt

Quand la plateforme Eating City 2010-2014 a été lancée,  2015 est tout de suite apparu comme l’année de l’Expo, une opportunité exceptionnelle pour nourrir un dialogue global sur les questions alimentaires et le développement durables, et nous sous sommes concentrés sur la nature du message que nous souhaitions partager à cette occasion.

Nous ressortons de cette période avec une vision renforcée sur la nécessité d’appliquer un principe de transparence et d’interdisciplinarité tout en agissant pour un développement local dans lequel l’homme, son bien être et pas seulement l’environnement deviennent prioritaires dans le nouveau modèle économique à mettre en place.

Sans aucun doute, toutes les déclarations présentées ci-dessous, (mais pas seulement), partagées par de nombreux experts et décideurs vont enrichir notre travail et servir de référence pour les futurs échanges et collaborations dans les années à venir.

13 Octobre  : l’International Panel of Experts on Sustainable Food Systems (IPES-Food) a adopté  10 principes pour guider la transition vers les systèmes alimentaires durables.
Ce groupe de travail transdisciplinaire et indépendant, composé d’experts, a pour objectif de soutenir, informer et alimenter le débat politique sur la manière de réformer les systèmes alimentaires dans le monde. Ils ont récemment adopté une feuille de route en 10 principes pour en dessiner les futurs contours;  basés sur le type de connaissances et d’analyses d’une part et d’autre part sur les valeurs qui sous tendent de tels systèmes alimentaires durables.

15 Octobre : Plus de 100 maires ont signé le  Pacte de Milan pour les politiques alimentaires urbaines
L’initiative de la ville de Milan montre le potentiel qu’ont les villes pour faire progresser la négociation sur des accords environnementaux globaux. En effet les villes dans le monde entier peuvent montrer la voie pour de nouveaux modèles de coopération. Dans ce cas, la création de ce réseau de villes signataires du pacte pourra générer un espace unique et incroyablement riche pour partager les expériences et les apprentissages et pour disséminer les bonnes idées à travers le monde.  Pour en savoir d’avantage  sur www.foodpolicymilano.org

16 Octobre : le Troisième Forum Mondial sur le Développement Economique Local (LED) a fait une  Déclaration finale
Ce document a été rédigé après une rencontre impliquant environ 2000 participants provenant de 130 pays différent. Il reflète les débats les échanges d’expérience et le partage de bonnes pratiques ont caractérisé les travaux du Forum,  Les participants ont concordé une vision partagée du développement économique local come moyen efficace pour mettre en place un développement durable selon les SDGs ou nouveaux objectifs globaux de développement durable (new  global Sustainable Development Goals) (SDGs) lancés officiellement en Septembre dernier.

Tout ceci a été possible, grâce à un formidable mouvement de plaidoyer.

Nous reconnaissons dans une telle vision, notre propre engagement  «  à contribuer à la construction d’un nouveau paradigme économique qui place l’homme au centre de l’économie et qui considère l’environnement comme une réelle variable de décision pour développer une nouvelle culture entrepreneuriale« .

Certainement cet héritage important va servire de référence et inspirer les objectifs de la plateforme Eating City pour la période 2015- 2020,  pour donner la parole aux jeunes générations et appeler les décideurs à un dialogue élargi avec tous les acteurs concernés. En commençant dès Novembre 2015, wdans le cadre de la conférence : « Urban food policies : markets, catering, urban/rural connexions« , une rencontre internationale vouée au partage des connaissances et des pratiques par des autorités locales provenant des régions africaines sub-sahariennes et du nord, du moyen orient, d’Asie et d’Amérique Latine, mais aussi des chercheurs et des acteurs du développement.

Leave a comment here...