Author Photo
Cecile Michel

Pendant deux jours, les 13 et 14 Octobre  2016, à Rome, Italie, dans les locaux de la FAO headquarters , des maires et représentants de plus de 40 villes signataires du Pacte sur les Politiques Alimentaires Urbaines de Milan, des experts techniques et des représentants de nations et d’autres stakeholders se sont rencontré à l’occasion de la journée alimentaire internationale pour examiner l’état d’avancement du Pacte de Milan et discuter des priorités et des résultats du suivi et des prochaines étapes un an après le lancement.

13 October 2016, Rome Italy - Milan Urban Food Policy Pact Workshop, FAO headquarters (Iraq Room).

Juste avant la rencontre à Rome le nouveau Comité de Pilotage des villes a été annoncé avec l’élection de 13 villes. La ville de Milan a été élue  à la présidence pour les deux prochaines années.

L’Atelier Technique du 13 Octobre a débuté avec la présentation des résultats préliminaires de deux enquêtes des villes signataires. L’objectif de ces enquêtes ètait de voir quelles priorités définies par les villes pouvaient conditionner la définition d’indicateurs et la mise à disposition de données pour mesurer les prpogrès dans la mise en oeuvre du Pacte.

Une discussion a suivi au sein des réseaux au niveau global, national et local sur la base des éléments fournis par C40, Eurocities, le bureau européen régional de  ICLEI, le réseau italien Cittasane (Les villes et la santé), les villes africaines francophones, le réseau US Conference of Mayors’ urban food policy directors task force et un réseau de villes néerlandais.

Une découverte importante est que quelque soit le niveau d’action dans les réseaux, des groupes de travail ont été lancés, incluant les villes du Pacte de Milan et d’autres villes intéressées par la question des politiques alimentaires (par exemple C40, Eurocities, US Conference of Mayors). Dans les réseaux émergents, les villes signataires du Pacte de Milan sont en première ligne et intègrent des villes non signataires dans la dynamique (par exemple African cities, Dutch network, Healthy Cities network).

L’atelier s’est conclu par une présentation faite par la FAO d’actions de coopération peer-to-peer et d’échanges de pratiques déjà engagées entre des villes dans le cadre d’échanges et de programmes de coopération technique.

Le 14 Octobre, à l’occasion de la journée alimentaire internationale, le sommet entre les maires du Pacte sur les Politiques Alimentaires Urbaines de Milan s’est tenu après la cérémonie officielle organisée par la FAO. Le Directeur Général de la FAO a ouvert le sommet en faisant référence au Pacte des Maires pour endiguer la faim, lutter contre le changement climatique et mettre en oeuvre l’Agenda pour le Développement Durable 2030, avec un discours qui a ensuite été renforcé par le Maire de Milan ainsi que des représentants du ministère italien de l’alimentation et de l’agriculture et de la ville de Rome. Le discours introductif suivi par un débat des maires ont montré les défis et opportunités soulevés par la mise en oeuvre du Pacte.

Ce sommet s’est achevé avec la présentation des prix décernés à 8 villes ayant obtenu le meilleur vote parmi 53 projets présentés par 33 villes. 6 mentions spéciales ont été décernées dans les catégories suivantes:

  • à Quito pour la production alimentaire
  • à Birmingham pour la Nutrition (sustainable diets and nutrition)
  • à Riga pour les déchets alimentaires
  • à Lusaka pour l’équité sociale et économique
  • à Toronto pour la logistique et la distribution alimentaire
  • à Vancouver pour la gouvernance

les deux récompenses pécuniaires ont été attribuées à :

  • Mexico City pour le meilleur score dans un contexte difficile
  • Baltimore pour le meilleur score

Les 8 villes ont présenté leur projet sous forme de diapositives ou vidéos qui seront disponibles sur le site du Pacte de Milan

La Ville qui accueillera le troisième sommet annuel des maires sera Valence en Espagne en 2017.